Blog.

La cérémonie du thé

Tweet

10/01/2019

Au mois de décembre j’ai eu la chance de participer à la cérémonie du thé, aussi nommée Sadoo (茶道).

Cet instant incontournable de la culture Japonaise est une vraie pause d'un calme rare dans une journée mouvementée. Il permet à de nombreuses personnes de respirer dans le rythme sans pitié du monde du travail Japonais.

Aussi, d’après certains, cette cérémonie serait à l’origine du design Japonais mondialement connu : le style minimaliste.

 

Une tradition pas si vieille

L’origine même du thé vient de Chine et de la culture bouddhiste. Le thé a été introduit au Japon au XIIè siècle par un moine de son retour de l’empire du milieu. Mais ce n’est qu’au XVIè siècle que le thé a réellement pris de l’ampleur grâce au maître du thé Sen-no-Rikyuu.

Ce maître a étudié et travaillé le domaine du thé et écrit un livre nommé Nanpōroku, expliquant l’art du thé. Il y décrit la cérémonie du thé comme un ensemble de 3 piliers : harmonie, respect, pureté et tranquillité.

En plus d’avoir élaboré des règles sur la fabrication et le déroulement de la cérémonie, ses travaux comprennent aussi une réflexion sur l’architecture et les jardins. Les enseignements de Sen-no-Rikyuu vont permettre de développer une réelle expérience du thé dans un environnement calme et caractérisé par une architecture d’intérieur simple faite de couleur sobre.

 

De nombreuses règles

La première règle, qui au premier abord peut paraître simple, est qu’il faut s’assoir sur les genoux. Avant que la cérémonie ne commence j’étais confiant sur ma capacité à rester dans cette position et en ai informé mon hôte. Malheureusement c’était bien plus compliqué. Après 10 minutes assis sur mes jambes, j’étais totalement engourdi sur la partie basse de mon corps. J’ai donc du passer dans une position plus “relaxante”.

 

Après avoir trouvé la bonne position pour vos jambes, la cérémonie peut commencer. En premier, vous devez écouter le discours de votre hôte et y répondre par une inclinaison de la tête et du haut du corps. Grâce à mon niveau de Japonais extrêmement élevé, je ne comprenais qu’un mot sur quinze. Mais aucune importance, faites une légère inclinaison pour faire croire que vous êtes bilingue.

 

Ensuite, votre hôte dispose devant vous une friandise appelée kashi (菓子). Avant de la manger, vous devez vous tourner vers votre voisin de gauche, lui dire “Osakini” et vous incliner. Cette expression n’a pas vraiment de traduction directe en Français, mais permet d’indiquer à votre voisin que vous allez manger la friandise.

Concernant la friandise, interdit de la manger d’une bouchée ! Il faut l’a découper grâce à un couteau en bois. Á chaque coupe de friandise, nettoyez le couteau avec un papier prévu à cet effet.

 

Pendant que vous tentez de couper votre friandise avec votre couteau de 10cm, votre hôte s’affaire en face de vous pour préparer du thé.

Au fur et à mesure qu’il remplit les bols de thé, un(e) servant(e) les dispose en face des invités. Lorsque vous recevez votre thé, il faut vous incliner légèrement.

 

Viens le moment plutôt complexe:

 

Lorsque vous avez terminé votre thé, inclinez-vous en disant “Kekkoo na otemae deshita”. Grâce à cette phrase vous indiquez à l'hôte que le thé était très bon (à dire même s’il n’était pas bon, on veut éviter les ennuis).

 

 

Une tradition à l’origine d’un design

Derrière cette cérémonie du thé c’est tout une culture Japonaise qui s’est développée.

Elle a fortement participé à l’émancipation du wabi-sabi au Japon. Ce concept dérivé du zen s’illustre par un environnement : les jardins secs à la Japonaise composés de pierres, et d'arbres bonsaï.

Mais il s’illustre aussi par la lenteur et le calme dans lequel les gestes sont réalisés. Les différentes règles qui composent la cérémonie nous permettent d’être focalisés sur le moment et d’apprécier l'instant présent. D’après Sen-no-Rikyuu, lorsque nous sommes invités à une cérémonie du thé, nous devons pouvoir la vivre comme si c’était notre seule et dernière fois.

 

Sen-no-Rikyuu a créé tout un univers autour de cette cérémonie. Elle se base sur des principes de sobriété, simplicité et d’harmonie.

Cela est observable par l’ensemble des éléments qui accompagnent ce rituel :

 

 

 

 

 

Au délà d'une simple cérémonie, la cérémonie du thé a eu un impact fort sur la culture Japonaise telle que nous l'a connaissons aujourd'hui. Basée sur le mode de vie zen, elle véhicule des valeurs de sobriété, d'harmonie et de simplicité que l'on peut retrouver dans le design minimaliste Japonais.

Ce design minimasliste est passionnant...mais on en parlera dans un autre article !